Nicolas Pirot

L'envie de faire ce métier a germé dès mes premières années d'étude pendant lesquelles j'étais entouré de personnes passionnées qui grouillaient d'idées et de projets d’entreprendre. Le meilleur moyen de contribuer à cet écosystème a été la voie du conseil que j'ai suivie, attiré par le dynamisme du métier et la diversité des profils rencontrés (entrepreneurs, fonds, avocats ...). Cela fait aujourd'hui 7 ans que j'exerce le métier de banquier d'affaires, après une expérience acquise dans deux fonds d'investissement.

En 2010, j'ai intégré le groupe KPMG en M&A à Paris où j'ai réalisé une quinzaine de transactions principalement dans le domaine du software et de l'IT avec une forte dimension internationale. Cette expérience m'a donné le goût de ce secteur qui se nourrit d'un flot continu d'innovation, d'investissements et de rapprochements d'entreprises. En 2014, j'ai saisi l'opportunité de rejoindre KPMG au Canada pour renforcer mon expérience internationale. J'ai travaillé à Montréal pendant 3 ans en étroite collaboration avec les bureaux de Toronto et de New York, pour accompagner les clients, essentiellement sur des opérations cross-border. J'ai ainsi pu me familiariser avec la culture business nord-américaine très différente de celle en Europe, que ce soit dans l'approche des transactions, les processus et dans la manière d'interagir avec les parties prenantes des deals.

Ce qui résulte de cette approche anglo-saxonne : un dynamisme poussé à l'extrême, une culture du résultat et l'envie d'aller toujours de l'avant. Je retrouve ces valeurs chez Cambon, adossées à une ingénierie financière et un degré de sophistication élevé. Je souhaite faire bénéficier l'équipe de mon expérience internationale, qui m'a également permis de nouer des relations durables avec des corporate et des fonds étrangers.

Les qualités essentielles d'un banquier d'affaires : la rigueur, la curiosité et la capacité à apporter des solutions innovantes... Bien que l’efficacité soit toujours de mise, la phase de préparation est cruciale pour le succès d'une transaction. Par ailleurs, il est important de savoir prendre du recul dans les moments les plus critiques; il faut apprendre à analyser pour mieux avancer.